Le vrai prix d’une pierre tombale

Un élément qui compose un monument funéraire, la pierre tombale identifie la dernière demeure de votre défunt proche. Des plus simples aux plus sophistiqués, les modèles proposés chez les marbriers funéraires affichent également des prix différents, selon les critères demandés par les clients.

La pierre tombale et ses différents critères

Un lieu de recueillement qui permet d’honorer les mémoires du défunt, la pièce qui reçoit des inscriptions gravées, et même de la photo, est soigneusement choisi par la famille ou par le défunt de son vivant. Et son coût varie en fonction de quelques critères, à savoir le matériau dans lequel la pièce sera façonnée. Essentiellement, le plus utilisé est le granit garantissant une longue durée et plutôt robuste pour faire face aux intempéries. Le granit de Tarn est très noble et très sollicité et le granit peut se décliner en différentes couleurs : bleu, rose, noir ou blanc.
La religion du défunt définit également le choix du modèle : catholique, juif ou musulman. La dimension est aussi à prendre en compte puisque si certains préfèrent couvrir le monument d’une pièce moins importante, d’autres veulent offrir à leur proche un monument imposant. Moins évident, le prix change d’une région à une autre, les grandes villes comme Paris affichent un coût plus élevé, car ce coût inclut également la pose.

Les paramètres à prendre en compte

Comme détails qui déterminent le prix d’une pierre tombale, il y a les inscriptions qui seront gravées sur la pièce. D’une simple gravure de quelques mots à de la sculpture représentative, voire une photo du défunt, le tarif est calculé en fonction de ces ornements. Certaines pièces se parent même d’une plaque en bronze, de médaillons et d’autres symboles religieux.
Comme la pose est incluse dans le prix du dispositif, il faut également prévoir des frais supplémentaires sur les services en fonction du type de concession. Ainsi, il est essentiel de préciser si c’est une fosse à creuser, si c’est un caveau à construire. Quelques accessoires peuvent accompagner la pièce, en l’occurrence une jardinière et autres. Lieu de recueillement permettant aux proches de faire le deuil, mais également la dernière demeure du défunt, la pièce doit être à son image.

Un tarif à différents montants

L’achat d’une pierre tombale n’est pas anodin, il est donc plus judicieux d’avoir une certaine notion sur le prix. Notons que, selon les textes en vigueur qui gèrent l’administration fiscale, on peut bénéficier d’une déduction allant jusqu’à 1500 euros sur la succession pour couvrir les frais funéraires, et ce, avec des pièces justificatives. Sachez également que cette pièce peut s’acheter en occasion auprès des communes ou sur des sites spéciaux.
Mais comme fourchette de prix, la plupart des agences funéraires et des marbriers professionnels proposent des modèles plutôt basiques à partir de 600 euros, des pièces confectionnées dans du granit. Pour des modèles personnalisés et beaucoup plus sophistiqués, on doit s’acquitter jusqu’à 5 000 euros pour habiller le monument de votre défunt proche d’un modèle pareil. À titre d’information, la gravure sur la pièce est évaluée par lettre, entre 6 à 8 euros selon la taille, la couleur et le style.