Quelles solutions face à la bronchiolite ?

Même si vous avez lu quelque part que la bronchiolite est une maladie bénigne et que beaucoup de parents sont passés par là, il est difficile de faire face quand il s’agit de son propre enfant. Chaque année, cette maladie touche 30% des nourrissons et envoie 2% d’entre eux à l’hôpital.

Comment reconnaître une bronchiolite ?

bronchioliteBronchiolite vient du mot bronche. C’est donc un problème respiratoire. Si votre enfant semble respirer mal, cela devrait déjà vous mettre en alerte. Il y a de gros risques que bébé développe une bronchiolite si quelqu’un dans son entourage direct a ou a eu un rhume récemment. Quand un nourrisson contracte cette infection, il respire mal ou bruyamment. Ses narines ont tendance à battre de l’aile. Il pleure beaucoup, est nerveux et dort mal. Ce sont les principaux signes de la bronchiolite.
La bronchiolite surgit pendant la saison des rhumes entre octobre et avril. Si vous remarquez que votre enfant à des difficultés respiratoires en dehors de cette période, allez tout de suite voir un médecin. C’est peut-être quelque chose de plus grave bien que la bronchiolite en elle-même est assez grave.
Notez également si son appétit diminue. En cas de bronchiolite, c’est tout à fait normal. Imaginez qu’il a déjà du mal à respirer. Manger compliquerait encore les choses.

A titre préventif

Comme prévention, isolez bien votre bébé des personnes enrhumées surtout pendant l’hiver. Pour cela, évitez les endroits mal aérés et où il y a beaucoup de monde comme les transports en commun. Important, n’emmenez jamais un nourrisson à l’hôpital si vous n’y êtes pas obligé. Bien que le virus respiratoire syncytial, virus responsable de la bronchiolite ne soit pas volatile, il suffit qu’une personne malade éternue à côté de votre bébé pour qu’il contracte la maladie.
Si vous avez attrapé un rhume, demandez à quelqu’un d’autre de s’en occuper si possible. Si ce n’est vraiment pas possible, lavez bien vos mains avec du savon au moins pendant 30 secondes et mettez un masque sur votre visage. Il est également important de bien aérer sa chambre. A l’air libre, le VRS ne survit pas plus de 30 mn. Dans un endroit humide et mal aéré, il peut survivre pendant plusieurs heures.

Quand bébé a la bronchiolite

Evitez de vous faire votre propre diagnostic. Très peu de médicaments arrivent à contrer directement des virus. Ceux prescrits par les médecins agissent plus comme des supports pour permettre à l’enfant de résister pendant le passage du virus ou à soigner les symptômes et non à tuer à proprement parlé les virus. Il est possible que le médecin vous oriente vers un kiné.
N’oubliez pas de passer du sérum physiologique dans ses narines à intervalle régulier tant que votre bébé présente des difficultés respiratoires.